indicateur de performance

Les indicateurs de performance, comment les choisir ?

Comment bien choisir les indicateurs pour mon tableau de bord de gestion ? Chronique 3 de 4

Après avoir lu mon premier billet,  vous êtes convaincu d’avoir besoin d’indicateurs de performance partagés avec votre équipe. Mais comment faire pour bien choisir vos indicateurs de performance pour votre futur tableau de bord de gestion  ?

Vos indicateurs dépendent de VOTRE organisation, de VOS résultats attendus et de VOS objectifs d’affaires! Les avez-vous bien définis ? Si non, commencez par ça avant de vous lancer dans l’élaboration du tableau de bord de gestion. Après seulement, vous pourrez choisir vos indicateurs!

Vous avez en tête quelques indicateurs de résultats et d’autres plus opérationnels (voir billet précédent). Vous vous demandez si vous en avez assez et s’ils sont bons. Voici un tableau sommaire avec les bonnes questions à se poser pour valider votre choix d’indicateurs.

Questionement leader manager

Qui ?

  • Qui le mettra à jour ?
  • Qui aura les informations pour le mettre à jour ?
  • Qui sera intéressé à voir ces informations
tableau de bord indicateur de performance

Quoi ?

  • Qu’est ce qu’il mesurera ?
  • Son unité de mesure ?
  • Quel sera son objectif ?
  • La cible ?
  • Le min ?
  • Le max ?
indicateur de performance

Comment ?

  • Comment cet indicateur sera-t-il mis à jour ?
  • Quel sera le format (rempli à la main, imprimé, informatisé) ?
Tableau de bord informatisé

Où ?

  • Où vais-je le mettre ?
  • Répertoire réseau informatique ?
  • Intranet ?
  • Entrée des bureaux?
  • Poste de travail en usine ?
calendrier horloge indicateur de performance

Quand ?

  • On commence quand ?
  • À quelle fréquence je vais le mettre à jour ?
  • Chaque heure?
  • Chaque jour ?
  • 1/semaine ?
  • 1/mois ?
  • 1/an ?
indicateur de performance

Pourquoi ?

  • Pourquoi avez-vous choisi cet indicateur ? (Vous devriez pouvoir répondre facilement à cette question!)

Toutes ces questions doivent clarifier le rôle et l’utilisation de l’indicateur. Un indicateur que vous voudriez mettre à jour chaque semaine, sur les ventes, par exemple, mais qui vous prend 3 heures de compilation de données Excel pour avoir le résultat n’est pas efficace. Soit l’information choisie pour l’indicateur n’est pas la bonne, soit il y a là une belle piste d’amélioration dans vos processus TI de collecte de données!

Au risque de me répéter : un indicateur sert à améliorer votre performance, pas à la détériorer!

Le nombre doit être réduit et la mise à jour efficace. Les indicateurs doivent être clairs. Un indicateur qui nécessite 10 minutes d’explications n’est pas un bon indicateur. En un seul coup d’oeil, on devrait avoir comment l’entreprise va.

Finalement, avez-vous des indicateurs qui pourraient être suivis par vos employés  ?

Si oui, ils devraient pouvoir être documentés et présentés assez aisément sur le terrain par les équipes qui les produisent. Un superviseur ou un chef d’équipe pourra ensuite enregistrer les données pour faire le suivi des tendances et tracer des historiques, définir des objectifs. Un tableau avec dessus un graphique pré-imprimé (ex. avec titre, axe des X et Y avec l’échelle) est un moyen facile Chacun de vos superviseurs peut venir ajouter au crayon un point ou une croix en fonction de ce qu’il a eu comme résultat.

Écrivez-moi ! Vos indicateurs actuels passent-ils le test des 6 questions du tableau ?

Abonnez-vous à mon infolettre pour ne rien manquer de mes prochains billets sur les tableaux de bord de gestion et d’opération.

Vous pensez que ce sujet pourrait intéresser quelqu’un que vous connaissez ? N’hésitez pas à partager mon billet sur vos médias sociaux ou directement par courriel !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *