gestion chasse gaspillages

La saison de la chasse aux gaspillages est ouverte !

Chassez les gaspillages avant qu’ils ne vous chassent!

echec_chasseur

Au Québec, la saison de la chasse sportive au gros gibier débute fin septembre. J’ai un beau-frère passionné par la chasse au gros gibier qui se prépare depuis plusieurs mois. En l’observant dernièrement organiser sa cache,  il m’a inspiré ce blogue: la chasse aux gaspillages !

Pour bien des gestionnaires, la performance de l’organisation se mesure une fois par mois, avec les états financiers.  Ces derniers ne permettent pas toujours de bien  comprendre pourquoi la rentabilité n’atteint pas le niveau espéré. La contre performance financière peut être en partie explicable par des événements fortuits causant des gaspillages de temps, de ressources et d’argent.

Je vous invite à découvrir les coûts cachés des gaspillages en visionnant la vidéo ci-dessous. La vidéo de l’AFNOR (l’Association Française de NORmalisation) d’une durée 20 minutes, démontre que tous les gaspillages ont un coût: les 7 événements décrits dans la vidéo ont causé plus de 56 000$ de coûts évitables, ce qui est énorme pour une PME.  De plus, le coût humain des gaspillages est non négligeable : absentéisme, démotivation, tensions dans l’équipe.

Avertissement: Cette vidéo de chasse comporte des scènes difficilement soutenables pour les chefs d’entreprises, les directeurs de production, les gestionnaires en qualité et amélioration continue, les directeurs des ressources humaines, les contrôleurs financiers et les responsables  Santé et Sécurité.

Qu’est-ce qu’un gaspillage ?

Un gaspillage, appelé aussi MUDA en japonais selon le système de production de Toyota, comporte plusieurs catégories. La vidéo illustre parfaitement le gros gibier de gaspillage que tout chasseur doit reconnaitre et traquer aisément, soit:

  1. Les erreurs et leurs corrections (ou la non-qualité): Une erreur humaine (cliquer ici pour lire mon blogue à ce sujet) qui génère des pièces défectueuses qui nécessitent d’autres actions coûteuses que le client final de veut pas payer (ex.: rebut, refaire,  recontrôler).
  2. La surproduction : produire plus que le besoin du client et souvent trop tôt par rapport à la demande. C’est le pire gaspillage, le plus coûteux.
  3. La surqualité : fabriquer un produit de haute qualité pour séduire un nouveau client au détriment d’un client régulier.
  4. L’attente : Des employés qui doivent arrêter la ligne de production et qui attendent, car le matériel pour compléter la commande du client est en retard.
  5. Les déplacements inutiles: transporter du matériel d’un endroit à l’autre dû à un mauvais agencement de nos machines de production.
  6. Les stocks inutiles: acheter une matière première au rabais et découvrir qu’elle ne peut être utilisée dans notre procédé pour assurer la qualité demandée.
  7. Les gestes inutiles: toute action qui n’est pas requise pour satisfaire le besoin du client.

Je vous suggère de préparer votre saison de chasse aux gaspillages en 3 étapes:

  1. Visionner la vidéo avec vos ”apprentis chasseurs” de muda, vos employés. Il faut apprendre à reconnaitre les grosses ”proies”, il faut les voir à travers la forêt de nos activités quotidiennes.
  2. Chasser ensemble les gros MUDAS.  Vos employés vous ”calleront” plusieurs ”proies” faciles de gaspillages. Ils vous feront même des suggestions d’amélioration (vous pouvez télécharger sans frais mon ebook sur la résolution de problème en équipe).
  3. Ensuite vous pourrez débusquer des proies plus farouches: les tâches à non valeur ajoutée. Les tâches à non valeur ajoutée représentent les activités non nécessaires qui n’ajoutent aucune valeur marchande ou fonctionnelle au produit ou au service offert aux clients. Des tâches pour lesquelles le client n’est pas prêt à payer!

Pour les chasseurs en chemise-veston-pantalon ou en  jupe-tailleur,  je vous invite à consulter cette chronique  sur les MUDAS de bureaux. Vous serez étonnés du gros gibier qui se cache dans vos salles de réunions, vos ordinateurs et dans vos classeurs. Vous êtes invités à la saison de la chasse aux gaspillages vous aussi !

 Pratiquez-vous la chasse aux gaspillages avec vos employés ? Toute l’année ? ou l’automne seulement ? Avez-vous du succès ?

Si vous avez besoin de formation ou de coaching pour votre équipes sur le ”call ” des gaspillages, sur la chasse aux gaspillages et sur le ”débusquage” des proies de non valeur ajoutée, contactez-moi ! Il me fera plaisir de devenir votre guide de chasse aux gaspillages.

Abonnez-vous à mon infolettre pour ne rien manquer de mes prochains billets sur les meilleures pratiques de gestion et sur l’amélioration continue dans l’action.

Vous pensez que ce sujet pourrait intéresser un chasseur que vous connaissez ? N’hésitez pas à partager mon billet sur vos médias sociaux ou directement par courriel !

 

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *