chef d'entreprise management leader manager leadership

Des entrepreneurs de la Mauricie se dévoilent

Leurs 10 pires erreurs comme entrepreneur

Le 21 août dernier, lors d’un 5@7 au Carlito, une trentaine de jeunes entrepreneurs ont été invités à venir entendre trois chefs d’entreprise de la région nous témoigner de leurs pires erreurs faites en tant que patron.
 
Note : Cette activité a été organisée par Mme Marie-Éve Poirier, directrice du recrutement à l’École d’Entrepreneurship de Beauce (EEB) sur l’invitation de Mme Édith Gauthier, entrepreneure-athlète de la cohorte 5 de l’EBB.  Il est à noter également que la présentation a été inspirée de celle de M. Mario Girard p.d.g. au Port de Québec, suite à un sondage auprès de plus de cent chefs d’entreprises voir aussi : http://eebeauce.com/blogue/2012/12/les-entrepreneurs-du-quebec-devoilent-leurs-10-pires-erreurs/
 
Laurie Bellerive, propriétaire du Centre Athlétique T-R, Édith Gauthier, directrice générale d’Agrosol et Éric Bélanger président d’AGT Robotics nous ont dévoilé avec humilité et grande générosité leurs 10 pires erreurs vécues depuis le démarrage de leur entreprise.
 
En les écoutants, je me suis fait la réflexion qu’il fallait absolument que je partage ces beaux témoignages via mon blogue afin que tous les entrepreneurs de mon réseau puissent y réfléchir et se placer en mode ‘’apprentissage-prévention-amélioration-actions’’.
 
Voici donc leurs 10 pires erreurs comme patron (Les éléments en italique sous chaque erreur sont un résumé de mes notes et des commentaires de nos panélistes).
 
10 – Mauvaise gestion des ventes.
Avez-vous des indicateurs de ventes, les suivez-vous? Qui peut vendre? Votre processus de vente est-il semblable d’une personne à l’autre? Comment vend-t-on chez vous?
 
9 – Mal connaître son marché
Vous lancez un super produit, et les ventes ne sont pas au rendez-vous? Avez-vous questionné et écouté vos clients?
 
8 – Embaucher trop vite
Habituellement, quand vous décidez d’embaucher, vous êtes ‘’trop dans le jus’’? Donc à la dernière minute? Vous avez mal défini votre besoin? Vos attentes? Avez-vous déjà embauché un ami, qui s’est révélé incompétent pour faire le travail demandé? Ou une personne dont vous n’avez pas vérifié la page Facebook et les références?
 
7 – Mauvaise connaissance/gestion des finances
Comprenez-vous vos chiffres de fin de mois? Vos ratios? Les suivez-vous? Vous fiez-vous trop sur votre personnel administratif?
 
6 – Laisser trop de latitude aux gens
Avez-vous remarqué que le fait de donner une grande latitude fait en sorte que votre employé fait ce qu’il a le goût de faire, pas nécessairement ce qui doit être fait? Vos gens vont faire ce sur quoi vous portez votre regard, ce sur quoi vous les évaluez, et ce sur quoi vous faites un suivi avec eux.
 
5 – Ne jamais dire non à un client
On peut dire non à un client qui ‘’ambitionne sur le pain béni’’, qui pénalise vos autres clients ou qui vous fait perdre temps et argent.
 
4 – Penser qu’on communique clairement avec ses employés
Vous avez des messages à faire passer à votre personnel? Vous trouvez qu’ils ne retiennent pas grand-chose ou qu’ils ne comprennent pas? Il est mieux de communiquer moins d’information à la fois avec vos employés, par exemple, seulement 3 éléments importants, puis de valider ce qu’ils ont compris. ‘’Sachez que c’est toujours l’émetteur le problème, pas le récepteur’’ comme le dit M. Marcel Dutil Président du groupe Canaam à ses étudiants de l’EBB.
 
3 – Ne pas asseoir les bonnes personnes dans les bonnes chaises
Un collaborateur malheureux dans sa chaise ne sera pas performant. Ce n’est pas parce qu’un employé est fort dans les opérations ou en technique qu’il sera bon comme gestionnaire d’une équipe (Lire le Principe de Peter). Il peut être rentable à court ou moyen terme de faire faire des tests psychométriques à certains de nos leaders ou de faire des évaluations d’équipe pour apprendre à mieux travailler ensemble (ex. : test des couleurs de personnalité).
 
2 – Ne pas se dissocier émotivement des hauts et des bas de l’entreprise
Le dirigeant d’entreprise est un peu comme une personne souffrant de maniaco-dépression. Il vit des hauts euphoriques et des bas ténébreux pénible pour lui et son entourage. Il faut apprendre à se dissocier de cela et parfois se dire avant de se coucher : ‘’c’est quoi le pire qui peut arriver?’’ On pense à des scénarios et des solutions qui nous aident à voir les choses différemment. Le capital santé des dirigeants est le premier actif immatériel de l’entreprise. 

Suggestion de lecture : La santé du dirigeant, de Olivier Torrès

 

1 – Garder des personnes ayant une attitude négative
Selon les panélistes, ce serait la pire erreur pour une entreprise! Avez-vous déjà engagé une super star qui compte des buts en série mais qui contamine négativement l’esprit de toute votre équipe ? Souvent, quand on commence à penser congédier quelqu’un, il est souvent 6 mois trop tard pour nos collaborateurs. Ils en ont assez de l’atmosphère contaminée, ont mis leur CV à jour et commencent à chercher un emploi ailleurs. Il est plus aisé de gérer de bons joueurs d’équipe, que des divas!
Et vous? Combien de ces erreurs avez-vous commises ou commettez-vous actuellement?J’ai moi-même un bon score comme patronne et comme entrepreneure. 
 
Avez-vous remarqué que plusieurs de nos pires erreurs sont liées à notre gestion des ressources humaines?
 
Un grand merci à Mme Édith Gauthier d’Agrisol pour avoir provoqué cet événement ici à Trois-Rivières au cœur de la Nouvelle Mauricie-Cœur-du-Québec Entrepreneuriale (voir note)!
 
 
Note: Qu’est-ce que la Nouvelle-Mauricie-Cœur-du-Québec Entrepreneuriale? C’est une expression que votre humble blogueuse a inventée pour changer la perception que nous avons sur ma nouvelle région d’adoption. Je veux amener un regard positif et une attention favorable sur l’entreprenariat d’ici. Mes discussions avec les jeunes entrepreneurs du dernier 5 à 7 de jeudi dernier m’ont donné beaucoup d’espoir sur notre avenir économique!
3 réponses
  1. Avatar
    Sylvie Rioux dit :

    Trois jeunes chefs d’entreprise de la Mauricie nous témoignent de leurs 10 pires erreurs commises en tant que patron. Et vous? lesquelles avez-vou ou allez-vous commettre? Pour réfléchir, apprendre, et s’améliorer dans l’action!

    Répondre
  2. Avatar
    louisiane dit :

    Bonjour Sylvie, J’adore votre blogue il m’apporte beaucoup.
    On aimerait tous tellement être parfait ! Et vos articles nous poussent à se remettre en question, à se repenser. Merci
    J’adore votre erreur numéro 1 Garder des personnes ayant une attitude négative. Je m’y suis confronté dans presque toutes mes expériences. Et cette erreur est évidemment proportionnellement catastrophique au rang hiérarchique de la personne. Voir des personnes constructives et positives partir et fuir au profit d’éléments négatifs, quelle peine de cœur…

    Répondre
    • Avatar
      Sylvie Rioux dit :

      Merci Louisianne pour votre commentaire. J’aime beaucoup l’amélioration continue par petits pas, même si chaque pas n’est pas parfait ;0) Une des choses que j’apprécie le plus depuis que je suis entrepreneure est de choisir de travailler avec d’autres entrepreneurs passionnés et foncièrement positifs. Je vous souhaite le bonheur comme plan d’affaires (je viens de terminer ce livre de Jean-Francois Ouellet, résumé de lecture blog à venir). bonne continuité !

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *