4e révolution indistrielle

4e révolution industrielle : Quels impacts pour les gestionnaires Qualité ?

Saurez-vous surfer sur la vague déferlante de la 4e révolution industrielle ?

Trop souvent, lors de mes mandats, j’observe des équipes œuvrant en qualité avec peu ou pas d’outils numériques pour les assister dans leur travail. Leurs processus sont longs à accomplir et comportent beaucoup d’activités à non-valeur ajoutée (surproduction, gestion d’erreur, reprise de travail, sous-utilisation des ressources humaines, etc.). Les formulaires papier (plaintes clients, demandes d’amélioration, inspections, audits, ) qui supportent tous ces processus sont souvent très abondants et statiques.

De plus, je constate un faible intérêt de plusieurs responsables qualité pour l’usine intelligente et pour ses technologies perturbatrices (ils sont trop occupés avec leurs papiers ;0). Quand je questionne certains d’entre eux sur la maturité numérique de leur processus, on me répond souvent les yeux fuyants en soupirant :

« Bof, tu sais, Sylvie, moi, la techno… »

« Pfff, un autre buzz pour nous vendre des gadgets ! »

«En audit, mes papiers m’assurent de pouvoir répondre aux questions du registraire»

Ou encore on m’explique l’utilisation de super systèmes (en silo non communicant): un logiciel pour gérer les plaintes et retour de machandises, un autre pour la gestion des données d’inspection et un troisième pour le système ISO. Les données y sont souvent captives et difficiles à utiliser (en dehors du Saint-Système). Pour couronner le tout, on doit quand même utiliser une multitude de formulaires papier pour ressaisir les données dans les systèmes ou des fichiers Excel, car, le système n’est pas tout à fait adapté à nos besoins.

Gestionnaires qualiticiens, saurez-vous surfer sur cette déferlante 4.0 ?

La vaguelette que vous entendez au loin est, en réalité, un tsunami mondial qui se compare à l’arrivée de l’électricité dans nos campagnes, chez nos arrières-grands-parents ! Toutes les sphères de l’entreprise sont ébranlées et tous les processus sont à revoir (dont les vôtres !). La transformation numérique redéfinit aussi votre rôle, votre capacité à innover et à transformer vos processus.

Avez-vous visité les sites web de vos compétiteurs récemment ?

En visitant votre site web sur leur appareil mobile, les clients se font une idée rapidement sur la maturité numérique de votre organisation. Si votre site web a un look ” début année 2000” et n’est pas ”responsive” ou adapté aux tablettes et téléphones mobiles, ç’est mal parti!  Ils vous comparent à vos compétiteurs. Ils valident si vous pouvez répondre à leurs nouvelles exigences et s’il est possible de personnaliser leurs produits.

Dans tous les secteurs d’activité, services ou industrie, les clients veulent tout, tout de suite en mode ATAWAD: any time, anywhere, any device (voir note en bas de page). À n’importe quelle heure ou journée, ils veulent, par exemple, se rendre sur votre site web, de leur appareil mobile, compléter une demande de prix, recevoir une réponse en quelques minutes ou procéder à leur achat en 1 clic sur votre boutique en ligne.

Ou encore, vos clients souhaitent connaitre en temps réel l’état d’avancement de leur commande, voir les résultats de tests de qualité, avec des photos à l’appui. En prime, ils aiment bien recevoir un SMS ou un courriel pour savoir quand le produit leur sera livré avec leur certificat de conformité ou d’analyse en PDF. Avez-vous une boutique en ligne ou un portail client ? 

En prime, vos clients n’attendent pas votre questionnaire de satisfaction client annuel pour s’exprimer. Ils partagent leur appréciation directement sur les médias sociaux (en bien, mais surtout si c’est en mal) dès la réception de leur produit ou de leur service. Savez-vous ce que les clients disent de vos produits et services sur les médias sociaux ?

Les technologies de la 4e révolution numérique permettent aux entreprises de répondre à ces nouvelles attentes : aujourd’hui, elles peuvent associer leurs clients à la production de nouveaux produits ou services, solliciter leurs avis pour améliorer le produit final voire mettre en place de réelles démarches de co-création.

Réagir toujours dans l’urgence, ou prévenir ?

Dans un autre article de blogue, je racontais récemment mon histoire d’ingénieure de procédé et qualité débordée. Combien ma vie aurait été simple avec les technologies d’aujourd’hui !

Les technologies 4.0 présentent d’immenses opportunités pour rendre vos processus de gestion de la qualité, les audits, l’amélioration continue plus LEAN tout en éliminant les nombreux gaspillages (erreur, surproduction, inventaire, etc.). Elles permettent aussi de nous simplifier la vie et de préserver notre niveau d’énergie en devenant proactif.

Par exemple, les tableaux de bord de gestion  et les formulaires mobiles intelligents , vous permettent de passer plus de temps à analyser vos données qu’à les chercher ou à les ressaisir dans vos systèmes ou dans Excel.

Les données de vos machines historisées et celles recueillies par les formulaires mobiles sont beaucoup plus faciles à analyser afin de prédire (et surtout prévenir!) les accidents, les déversements et les produits non conformes. Avec l’analyse prédictive (et les bons algorithmes) vous pouvez agir avant que les problèmes ne surviennent.

Conclusion : Nager sur place n’est pas une option !

4e révolution industrielle

La gestion de la qualité, la formation, les audits, tous ces processus sont à repenser afin de saisir les nouvelles opportunités de la technologie du 4.0. Je crois sincèrement que la nouvelle ère numérique oblige tous les responsables qualité à se réinventer et à innover dans leurs façons de faire s’ils veulent continuer d’assurer la rétention des employés et la fidélisation des clients.

Prochaine étape :  vous informer sur le sujet !

Voici quelques ressources gratuites pour vous et votre équipe:

  1. Visitez notre blogue sur l’usine intelligente ici
  2. Téléchargez notre eBook sur l’usine intelligente 4.0 gratuit ici.
  3. Évaluez votre maturité numérique 4.0 avec ce mini test d’autodiagnostic ici (lien vers le site du Ministère de l’économie, des sciences et de l’innovation durée environ 20-30 min).

Ensuite organisez une formation pour vous et votre équipe sur le sujet :

  1.  Formation publique MPA Industrie 4.0 (durée 4h) (lien vers le site du MESI)
  2. Atelier/formation à vos bureaux:  L’usine intelligente 4.0 : comment les gestionnaires doivent se préparer à vivre la 4e grande révolution industrielle ? (durée 8h)
  3. Audit 4.0 et élaboration en atelier d’un plan stratégique numérique de vos processus critiques (contactez-nous pour en savoir plus).

Merci de m’avoir lue et au plaisir de lire vos commentaires !

Sylvie Rioux consultante experte en amélioration continue

 

Note : ATAWAD : acronyme utilisé pour l’expression : Any Time, Anywhere, Any Device et une marque déposée par Xavier DALLOZ depuis 2002. Le terme ATAWAD est généralement utilisé pour désigner la tendance selon laquelle les individus souhaitent de plus en plus pouvoir accéder à un contenu, une information ou une offre marchande, quel que soit le moment, le lieu ou le mode d’accès (TV, ordinateur, mobile, tablette, console, etc.).

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *